Veillées de l'Hermaphrodite

Je suis le soufre, le mercure, et le sel
Je suis l’eau argentée, le divin mystère.
Ni métal, ni liquide, ni même matière,
Mon esprit se cristallise
Là où les récit se mêlent

Mon corps est un fruit ni mâle ni femelle
Ma pulpe est sucrée, juteuse et charnelle 
Trempez vos lèvres pour entamer le rite
Bienvenue dans la veillée de l’hermaphrodite !