L'Eau Argentée

L’eau Argentée est une performance sonore inspirée du procès d’Elen·a·o De Cespedes contre qui l’Inquisition Espagnole intenta un procès en 1585 pour tenter de déterminer son identité de genre.

La performance, basée sur l’archive de ce procès, a été co-écrite par les six performeuses présentes au plateau qui nous racontent cette histoire accompagnées par un travail de bruitage, de chant et de création sonore réalisé en direct.

A la manière d’un journal intime à plusieurs voix, le spectateur est amené à entrevoir les désirs et désobéissances commises par l’accusé-e, qui, au fil de la performance nous amène à reconsidérer notre propre rapport aux identités de genre, aux normes sociales et à la subversion.



Texte & interprétation : Aurélia Nardini
Composition sonore & mixage : Crys Aslanian
Co-écrit et interprété par : Ambre Dourneau, Hanna Kokolo, Marie Piquer-Bienfait, Manon Valle.

Dates de représentation

Mars 2020 - Galerie Michel Journiac, Journées Journiac, à Paris

Février 2020 - Théâtre du Mac Orlan, Festival Longueurs d'Ondes à Brest

Juin 2019 - Château d'eau, à Bourges, dans le cadre de l'exposition de Bourges Contemporain "Ailleurs si j'y suis"

Octobre 2018 - Centre d'Art le Transpalette, Bourges

​​

Ce projet est soutenu par la DRAC Centre Val-de-Loire, et a reçu l'aide et le soutien des associations La Labomédia (Orléans), Bandits-Mages (Bourges), ainsi que l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Bourges.